Critique du film Allemagne Année Zéro par Sarah S, Chloe B, Salomé D. Maissa K.

(actualisé le ) par A. Beillard et S. Dufraisse, publié par M. HERY

Le film de Roberto Rossellini nous a intéressé dans le sens où il rentre directement dans le quotidien d’une famille allemande à l’après-guerre et également dans le contexte d’une Allemagne détruite en proie à la famine et la misère.
En effet, ce film s’intègre parfaitement au sombre tableau du Berlin d’après-guerre où les gens sont privés et où le marché noir n’a de cesse d’accroître son influence. La photographie du film est aussi parfaite, montrant d’impressionnantes images de Berlin. Le fait que les acteurs ne soient pas professionnels affecte leur jeu et rend le film encore plus vrai. Les musiques sont représentatives de la situation, c’est-à-dire dramatique. Le choix d’un enfant comme acteur principal est judicieux car il est face aux cruautés de la vie tout le long du film et cela peut provoquer l’empathie du spectateur. C’est le pilier du film et de toute sa famille également, il leur est dévoué.