Le musée d’Orsay

par A. Beillard et S. Dufraisse, publié par M. HERY

Le musée d’Orsay

Le 9 décembre 1986, la gare d’Orsay, construite par Victor Laloux à la fin du XIXe siècle, ouvre ses portes à Paris sous le nom de musée d’Orsay. La transformation de ce lieu d’échanges en lieu de culture, situé dans le 7e arrondissement de Paris, a été orchestrée par Georges Pompidou puis mise en œuvre par Valéry Giscard d’Estaing. Ce grand projet de rénovation présidentielle fut du musée d’Orsay l’un des plus grands d’Europe.
Avant cela, la gare d’Orsay qui précédait le musée du même nom, fut menacée de démolition et de remplacement par un hôtel conforme aux besoins contemporains. En effet, construite en 1900, à l’occasion de l’Exposition universelle, la gare d’Orsay perdit l’essentiel de son activité après la Seconde Guerre Mondiale. Suite à un renouveau d’intérêt pour le XIXe siècle, la gare fut inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1973.
Fort heureusement, la gare n’a pas été démolie et a donc été transformée en musée recevant environ trois millions et demi de visiteurs par an venant admirer un total de 73 705 œuvres d’art français et européen.
Le projet de rénovation sélectionné en 1979, se devait de respecter l’architecture de Victor Laloux tout en mettant en valeur la grande nef, en l’utilisant comme axe principal du parcours, et de transformer la marquise en entrée principale.
Le musée d’Orsay est construit sur trois niveaux. Au rez-de-chaussée, les salles dont distribuées de part et d’autre du cours central. Au dessus, les terrasses dominent le cours et mènent aux salles d’exposition. Le dernier étage est aménagé au-dessus du vestibule qui longe le quai et qui se prolonge dans la partie la plus haute de de l’hôtel.
A partir de ces trois niveaux principaux, des espaces distincts sont accessibles comme la pavillon amont, les passages vitrés du grand tympan ouest de la gare, le restaurant du musée, le café des Hauteurs, la librairie et l’auditorium.
L’organisation des espaces et des flux a été conçue avec le constant souci d’éviter les angles morts et les salles confinées engendrant une surveillance accrue ou obligeant à la fermeture périodique de certains espaces. Certains espaces ont dû être mis en place par la suite, dans le but d’y exposer les expositions temporaires et y incorporer une librairie. Malgré ces réaménagements, le musée a réussi à tenir le coup sans vieillissement prématuré.
Une ancienne gare devenue un lieu culturel, le musée d’Orsay est désormais un monument parisien reconnu et visité par tous.

Julia, Inès, Lou, Lola