L’orientalisme

par JB Mathieu, publié par M. HERY

Nous nous sommes rendus au musée d’Orsay le 14 février 2018, pour une visite guidée sur le thème de l’orientalisme.

Nombreux sont les artistes qui représentes dans leurs tableaux l’art académique qui est non un style mais un courant artistique du milieu du XIXe siècle, il est caractérisé par un goût pour l’orientalisme.

Sur les tableaux sont très souvent représenter la beauté des femmes de l’orient (peau lisse..) et la virilité des hommes (expressions du visage, sauvagerie..).
Par exemple, dans l’un des tableaux de Chasseriau qui se nomme « chef de tribu arabe ». On nous montre la virilité des hommes à travers l’expression de leur visage. Dans un autre tableau de Regnault, en 1870, il représente les hommes barbares d’Orient, une civilisation violente. Il utilise notamment l’anatomie (morphologie, muscles..), il se sert de la sculpture grecs pour dessiner les corps.

Il faut savoir que certains artistes ont voyagé dans l’Orient, donc ils ont sûrement pu acquérir des connaissances sur ce thème.
Par exemple, dans le tableau de Gustave Guillaume de 1863 « prière du soir dans le Sahara », on remarque qu’il connaissait bien la région car il a su représenter les différentes activités : commerce, échange, la recherche d’eau (représentation d’un puits). Sur son tableau on voit des hommes qui font la prière et pas forcément vers la Mecque.
Il y a notamment l’attitude presque théâtrale du personnage au centre et juste à côté de lui, sur le sol : le Coran.

Eugène Fromentin est également un peintre voyageur. En 1869, il réalise son tableau « le pays de la soif ». Ce tableau est tellement important pour lui qu’il le garde toute sa vie et souhaite a aucun moment le vendre.

Il représente sur son tableau 8 hommes morts dans le désert à cause d’une tempête. Ce qu’il veut nous faire comprendre c’est que derrière ces beaux paysages, l’Orient est très dangereux.

Pour finir, les artistes ne montrent pas seulement leur goût pour l’orientalisme à travers la réalisation de peintures mais aussi à travers la sculpture et l’artisanat.
Par exemple, l’artiste Ernest Barrias avec sa sculpture « la jeune fille de Mégare » il s’inspire lui aussi de l’Orient : belle femme, peau lise, etc.

On peut en déduire que l’Orient a inspiré énormément d’artiste à travers sa culture, ses traditions et évidemment ses habitants : hommes et femmes, à travers leur comportement et leur rôle dans la société.

Kadidiatou C. (2nde 6)