Réflexion autour du gaspillage alimentaire

par B. Burlon

Réflexion autour du gaspillage alimentaire.

Parmi leurs propositions d’action, les éco-délégués souhaitaient s’interroger sur le gaspillage alimentaire au lycée. Ils ont donc pensé à organiser une pesée des déchets alimentaires jetés pendant une semaine.

Du 28 novembre au 2 décembre, les éco-délégués volontaires se sont rendus à la cantine à la fin des 2 services pour peser les sacs poubelles. Sur cette semaine, ont été jetés :
34,4kg le lundi,
75,8 kg le mardi,
7,8kg le mercredi,
76,2kg le jeudi
et 34,1kg le vendredi
soit un total de 228,3kg de nourriture jetée dans lesquels se trouvent évidemment des épluchures, et des restes qui ne se mangent pas (os, arrêtes notamment)

Suite à cela, ils ont décidé d’organiser un sondage pour échanger avec des membres de la communauté éducative et essayer de comprendre les raisons de ce gaspillage. Après avoir préparé le sondage, les élèves ont interrogé 122 personnes de l’établissement (élèves + prof), voici les résultats du sondage.

PNG - 23.4 ko


PNG - 18.9 ko


PNG - 21.9 ko

Merci à M. D., professeur de mathématiques, pour la mise à jour rapide et efficace sur les calculs de pourcentage ;)

Même si certains élèves pensent que leurs propositions ne seraient pas écoutées, voici ce que l’on retrouve parmi les propositions faites pour limiter le gaspillage :

  • varier plus les repas
  • faire payer plus cher ceux qui gaspillent
  • ne pas prendre ce qu’on n’aime pas
  • faire des repas simples
  • améliorer la qualité de la nourriture
  • réduire ou adapter les portions à la demande
  • mettre en avant le bar à épices pour ce qui touche au goût
  • proposer plus d’alternatives (à la place du porc ou repas végétariens ou du poisson)
  • demander l’avis des élèves pour élaborer les menus
  • diffuser les menus à l’avance
  • donner les restes à des animaux pour que tout ne soit pas complètement perdu
  • proposer des repas à thème plus souvent
  • laisser les élèves se servir seuls mais sous la surveillance d’un adulte
  • autoriser les élèves qui auraient encore faim à se resservir

La question du gaspillage ne sera pas réglée tout de suite, mais cette action a permis un temps d’échange et de réflexion tous ensemble.

Voyons ce qui pourra en ressortir.

Article écrit par M. V. Et Mme M., Graphiques réalisés par E.M, M.V et Mme M avec l’aide de M. D., sondage dépouillé par N.V., N.M, E.V., T.X., M.V. et Mme M.