Petit historique de l’Option Théâtre

Petit historique de l’Option Théâtre du Lycée Marcel Pagnol

  • 1984-86 : 3 professeurs d’Anglais dont Eliane Morin décident, dans le cadre d’un PAE de monter PINTER. Travail avec le Grec-Théâtre (plus tard Théâtre du Fleuve) dirigé par J.L. Gonfalone qui se poursuivra jusqu’en 1993.
  • 1986-87 : Ouverture d’un atelier théâtre, financé par Athis-Animation.
    PHÈDRE OU NE PAS PHÈDRE
  • 1987-88 : Ouverture d’un Atelier de Pratique Artistique. Financement par le Rectorat et la ville d’Athis-Mons. Prêt de salles par Athis-Mons et Juvisy-sur-Orge. PAE autour du thème de la Révolution.
    MEMNON MÊME ADRESSE
    Deux professeurs seront responsables de l’atelier de 1987 à 1992 : Katy Hazan et Eliane Morin. Interventions de la comédienne Hélène Hamon.
  • 1988-89 : Bi-centenaire de la Révolution oblige, nous montons :
    PAGNOL DANS TOUS SES ETATS
  • 1989-1990 : Avec des textes d’auteurs contemporains, nous explorons :
    LA FOLIE ENVOL LES PIEDS SUR TERRE.
  • 1990-91 : Participation à un spectacle de la Cie du Théâtre du Fleuve , mis en scène par J. L. Gonfalone :
    ENCYCLOPAEDIA , de Jean-Pierre Burgaud.
    L’atelier monte LA RÉDACTION, présenté dans les « Travaux d’ateliers lycéens » à Sartrouville.
  • 1991-92 : PAE : l’alimentation des jeunes : problèmes d’anorexie/boulimie.
    À CRU ET À CUIT.
  • 1992-93 :
    PRÊT-À- PORTER
  • 1993-94 : Ouverture d’une Option Art-Expression Dramatique, dirigée par Eliane Morin, épaulée par Daniel Augeron avec la Cie du THÉÂTRE DU CHEMIN CREUX, dirigée par Grégoire Cailles.
    Financement par la DRAC. Subvention de la ville d’Athis-Mons. Aides complémentaires du Lycée Marcel Pagnol et du Foyer des Lycéens.
    Les spectacles sont présentés à l’Agora -Scène Nationale- à Evry, puis à Athis-Mons.
    ÉCLATS
  • 1994-95 : Annick Noël, professeur d’anglais, partage la responsabilité de l’atelier avec Daniel Augeron.
    LA TRAGÉDIE DE L’HOMME.
  • 1995-96 Mort de Daniel Augeron. Eliane Morin reprend la responsabilité de l’atelier.
    LES BREDZINGS.
  • 1996-97 Deux directions de travail :
    Travail avec l’atelier francophone d’un lycée roumain de Sinaïa :
    CARNAVALS.
    Travail de l’atelier autour des RUSTRES de Goldoni et création de :
    MASCARADES
    Arrivée du comédien Jean-Pierre Rouvellat. Départ de Grégoire Calliès, nommé directeur du Centre Dramatique pour la Jeunesse à Strasbourg.
  • 1997-98 : Signature d’une convention de partenariat entre le Lycée Marcel Pagnol et le Centre Culturel d’Athis-Mons.
    Travail avec la compagnie de théâtre PYGMEES-IDEES, dirigée par Claude Bonin, la comédienne Hélène Hamon et Eliane Morin, en charge de l’option.
    Le travail théâtral (pratique) « sur et autour de Shakespeare » est assuré par Claude Bonin et Jean-Pierre Rouvellat.
    MAIS POUR ÇA, FAUT D’L’AMOUR.
  • 1998-99 : Un nouveau professeur se joint à l’équipe déjà existante : Laurence Gauthier.
    Cette année-là nous partons à la découverte du théâtre contemporain. Les errances des personnages s’achèvent en :
    BOÎTES DE NUIT
  • 1999-2000  : Un projet fou de Claude Bonin : utiliser en direct une caméra vidéo pour donner un point de vue complémentaire. Le plateau de théâtre devient décor d’un plateau de cinéma ! Pari gagné avec :
    CLAP SUR LES PLANCHES
  • 2000-2001 : Cette année-là, l’écriture appartient aux comédiens de l’option pour une photo de lycée.
    NOUS EN CONCLUSION
  • 2001-2002  : Des jeunes, des adultes ?
    ’FAUT QU’ON PARLE
    Le travail théâtral de l’option est dirigé par Jean-Pierre Rouvellat.
  • 2002-2003 : Nous sommes 38, et nous partons en voyage dans notre monde en souffrance. Il y aura des rires aussi. Voilà :
    ÉCLATS D’AILLEURS
  • 2003-2004 : Décaler ? décalé !….Ou en passant par le théâtre de l’absurde.
    K’CKCKÇA ?
  • 2005-2005 :
    MIROIRS, MIROIRS… ET TOI, ET MOI
  • 2005-2006 : Le seuil. Le franchir ? Et juste après ? Prémonitoire peut-être ?
    PASSERA, PASSERA PAS !
  • 2006-2007  : Servir, être servi. Valets, servantes et maîtres de Molière.
    CHAUD DEVANT, POQUELIN !
  • 2007-2008 : Des codes qui régissent l’existence et la vie qui déborde.
    DÉ-RANGEZ-VOUS !
    Le comédien Mathieu Marinach rejoint l’équipe.
  • 2008-09 : Liberté ? Contrainte ? Conscience ?
    JEUX DE LOIS
    La comédienne Myriam Derbal intervient avec le groupe de débutants.
  • 2009-2010 : Je ne sais pas si…Il faut bien prendre la décision de…
    ET SI ON… HEIN ? NON ?
    Mathieu Marinach revient. Eliane Morin nous quitte.
  • 2010-11 : Laurence Gauthier assure la continuité, épaulée par Florence Vandichèle qui vient rajeunir la troupe. L’or, l’argent, la cupidité…histoire vieille comme le monde…Cela donne :
    FRIC-FRAC
  • 2011-2012 : La même équipe : J.P. Rouvellat, M. Marinach : comédiens et L. Gauthier , F. Vandichèle, professeurs, assurent l’encadrement de l’option. Les 54 élèves se penchent sur la Rumeur :
    RUMEURS ET TREMBLEMENTS
  • 2012-13 : Flore Boudet nous rejoint alors que F. Vandichèle s’éloigne…Nous sommes épaulées par E. Morin. Transmettre quoi ? A qui ? Pourquoi ?...Comment ?
    TRANSMISSIONS
  • 2013-14  : Mélanie Anguill nous rejoint. Célia Yahia nous épaule. Les 53 élèves de l’option ont travaillé sur le thème de l’attente. Attendre, mais attendre quoi ? Qui ? Combien de temps ?...
    EN ATTENDANT…
  • 2014-2015 : Mélanie Anguill et Laurence Gauthier poursuivent leur travail, mais Mathieu Marinach s’en va et J-P Rouvellat prend sa retraite. A leur place, nous retrouvons Claude Bonin et accueillons Pierre-Henri Puente. Le lieu de l’aéroport sert de décor au spectacle :

    EMBARQUEMENT IMMEDIAT
  • 2015-2016 : Laurence Gauthier prend sa retraite et Anna Tribolles épaule Mélanie Anguill, aux côtés de Claude Bonin et Ghislain Mugneret. Nous travaillons sur la tragédie grecque :
    « ELECTRE / ANTIGONE : CE QU’ASSUMER VEUT DIRE… »
  • 2016-2017 : Cécile Tubiana-Billy se joint à Mélanie Anguill, Ghislain Mugneret et Claude Bonin, pour un projet magique autour du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare et d’Ondine de Jean Giraudoux :
    « FEERIES AMOUREUSES »
  • 2018-2019 : Les mêmes, épaulés par Anna Tribolles, explorent, avec les 59 élèves de l’option, sur les frontières entre humanité et animalité, en travaillant sur les textes de Vercors (Zoo) et Ionesco (Rhinocéros) :
    « DES ANIMAUX ET DES HOMMES »

GIF - 63 octets