Italien

DECOUVRIR L’ITALIEN

L’italien LV3 s’adresse à tous les élèves qui s’intéressent aux langues vivantes, à la culture, à l’art, à tous ceux qui aiment communiquer. L’italien est une langue noble, riche et formatrice, très proche héritière du latin ; elle constitue, par sa structure, un accès idéal à toutes les langues romanes et apporte une meilleure connaissance du français. Son étude ouvre sur un immense patrimoine culturel.


LE PROGRAMME ET LES METHODES

L’inscription peut se faire dès la seconde, les cours ont lieu 3 heures par semaine. Seuls les premières de filière générale ( L, ES, S ) peuvent poursuivre ou encore s’inscrire à cette option. En première et terminale ES et S, les cours ont lieu 2h par semaine. En première et terminale L, les cours ont lieu 3h par semaine.

Les cours se font en petit groupe et l’essentiel du travail se fait en classe et à l’oral : des conditions très favorables, en corrélation avec le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Grâce à l’entraînement régulier et individuel à l’expression et l’interaction orales, les élèves communiquent rapidement avec spontanéité. L’option italien permet de bénéficier tout au long de la scolarité au lycée de nombreux projets et voyages (visites du Louvre, correspondance avec un lycée en Italie à Imperia, séjour linguistique à Rome).


L’EPREUVE D’ITALIEN AU BAC
Les séries L peuvent présenter la LV3 italien au baccalauréat comme option obligatoire (coefficient 4) ou facultative, les séries S et ES comme option facultative. En option facultative, seuls les points obtenus au-dessus de 10 sont pris en compte, doublés et rajoutés au total des points des autres matières. L’épreuve consiste en un oral de 20 min (10 min d’expression en continu et 10 min d’interaction) portant sur des documents étudiés au cours de l’année.


APRES LE BAC...
L’italien est présent et reconnu dans tous les cycles de formation, à l’université, du BTS à Polytechnique. L’Italie est le deuxième partenaire économique de la France : premier investisseur en France, premier destinataire des investissements français. Le nombre des élèves étudiant l’italien est loin de répondre aux besoins des échanges entre nos deux pays et la maîtrise de l’italien est un véritable atout en ce qui concerne les carrières commerciales et industrielles, le tourisme, l’hôtellerie, les métiers de la mode, de l’architecture et de l’archéologie.